Bien comprendre les

Différentes formes
d'humiliation

prisées par la majorité des maris amateurs de cocufiage
et qu'ils souhaitent vivre dans une relation basée sur l'adultère.

L'auto satisfaction de la conjointe

L'une des humiliations qui excite beaucoup un mari (cocu) est de savoir que sa femme se masturbe régulièrement, même s'il est disponible à ses côtés, en utilisant son amant comme source d'inspiration.

Il aime que sa conjointe se masturbe alors qu'il est à ses côtés dans le lit. Si en plus elle murmure le nom de ses amants alors la scène est parfaite.

Cela peut également se faire alors que la conjointe envoie des sextos au complice ou lors d'un sexe phone avec son amant. 

Partagez son statut

Pour certains cuckold, savoir que des gens qu'il côtoie connaissent son rôle de cocu augmente le sentiment d'humiliation.

Partagez son secret avec deux ou trois personnes triées sur le volet. Puis encouragez ces personnes à en faire allusion lorsqu'il est possible de le faire : dans des messages, textos, lors de soirées entre amis... 

Partagez des images coquines avec des hommes

Un mari amateur de cocufiage est extrêmemnt excité à l'idée que sa conjointe n'hésite pas à partager des photos coquines ou de courts vidéos sexy avec ses amants surtout si celles-ci sont produitent à la demande de l'amant (ex: poses, vêtements, etc).

Il sera fou de joie de savoir que sa conjointe est prête à oser être vilaine afin d'exciter d'autres hommes que lui.

Symbole du cocufiage

Dès qu'un épouse en a l'occasion lors de ses sorties, en 5 @ 7 ou un souper avec un amant, elle devrait prendre quelques photos ou vidéos qui rappelleront au mari qu'il est ou sera bientôt cocu.

Utilisez une application de messagerie pour lui envoyez durant la soirée alors qu'il vous attend sagement à la maison. 

Le choix des complices

Un des plus puissants aphrodisiaques pour un cuckold et qui, en plus, comblent son besoin d'humiliation et le déshonneur est de savoir sa conjointe dans les bras d'un homme opposé à certains critères spécifiques.

Il peut s'agir d'un homme plus musclé ou beaucoup plus membré, un homme marié.

Un ami, un ex petit ami, un collègue de travail ou ex collègue sont  souvent considérés par les maris cocus comme les complices idéals puisqu'ils sont dans le cercle rapproché du couple, ce qui accroît le sentiment d'humiliation du mari.

Cybersex

Avoir des relations cybersexuelles sur le web est aussi un excellent moyen pour humilier le mari. Filmez vos petites soirées chaudes puis partagez-lui le film.

Voir son épouse faire l'allumeuse pour d'autres hommes risque fort de lui faire passer de très belles soirées en solitaire

Textos et sextos

Le sexto est en fait un bon moyen pour l'épouse d'ouvrir une porte à son imaginaire sexuel. Le sexto fait monter le désir pour tous les participants.

Des applications spécialisées permettent de créer des groupes à trois ( Signal, Wire, KiK) ou le mari pourra agir comme voyeur et observer avec plaisir les échanges entre sa femme et ses amants.

Le déni sexuel

Un mari cocu veut établir que l'épouse est la source de son plaisir, et qu'elle décide quand dispenser ce plaisir. Cela inclut le moment, la fréquence, les actes sexuels, etc. Les relations sexuelles doivent être réservées comme un traitement spécial.

L'éjaculation par la pénétration devrerait être réservée à titre de récompense, sauf si l'épouse en en décide autrement.

Limiter le plaisir du mari à la masturbation ou à la fellation, rend l'humiliation totale et très significative pour statuer sur son nouveau rôle dans le trio.

C'est l'un des sacréfices (qui n'en n'est pas un) qu'un mari cocu est prêt à faire pour voir sa femme s'épanouir sexuellement dans les bras de ses amants.

C'est une nouvelle situation qui démontre que la femme aime toujours son mari mais qu'elle préfère le sexe avec ses amants.