Le mari amateur de cocufiage

Un brin de psychologie au sujet des maris amateurs de cocufiage

Pour bien comprendre ce qui pousse un mari à vouloir être cocufié.

Mobirise

LE MARI ET LE FANTASME DE

Cocufiage

Une partie de ce qui pousse les hommes à se livrer au cocufiage est qu'ils ont tendance à considérer cela comme un acte tabou. "Dans une société ou une culture qui idéalise la monogamie, la fantasie du cocu est un moyen pour les gens de conceptualiser leurs fantasmes sexuels",

Et les émotions qui entourent le fait de voir votre partenaire avec quelqu'un d'autre peuvent ajouter à l'excitation. Ce n'est pas du cuckolding s'il n'y a pas d'élément d'humiliation, de dégradation ou de déni, Nos imaginations érotiques ont la capacité de transformer des citrons amers en une délicieuse limonade. 

Donc, le mari cocu aime se sentir humilié et déshonoré à travers la perte de l'exclusivité sexuelle qu'il doit subir... et vivre une certaine forme de déni sexuel de la part de sa conjointe au profit des amants. 

Pour le mari amateur de cocufiage, le fantasme de cocufiage place sa femme dans une forme de dévalorisation associée à l’image de la femme facile (la salope) en contradiction avec celle plus valorisante et qu'il chérit, de la bonne mère de famille, d’épouse modèle, de la madone.

L'expression “ femme facile ” désigne une femme capable d’être féminine, sexy, érotique et sexuée. Elle sait être désirable et séduisante et ose montrer son envie. Elle recherche le plaisir autant pour le recevoir que pour le donner.

L'’image de la «salope» a de tout temps exercée une grande fascination chez l’homme. Elle est au centre des images pornographiques.

Le mari cocu est un voyeur

C'est d'ailleurs cette représentation pornographique de son épouse (qui passe de madone à femme facile) qui lui proccure son plus grand plaisir sexuel.

Le mari cocu passera souvent plus de temps à se masturber en regardant des vidéos et des photos coquines mettant en vedette sa femme, qu'au lit avec elle.

Non pas qu'il ne la désir pas ou qu'il ne l'aime pas, au contraire.

Le déni sexuel, la perte de l'exclusivité et l'image sexuée de sa femme, accroîent souvent sa libido et son désir pour elle. 

Mobirise

Le cocufiage s'exerce autant physiquement que psychologiquement. D'ailleurs, le volet psychologique est très important pour l'aspect humiliation chez la plupart des cocus.

Le cocu aime être présent (comme voyeur dans un coin discret et en retrait, bien à l'écart loin du champ de vision de madame) lors de ses sorties avec un amant, pour assouvir son besoin de voyeurisme.

Toutefois, il lui arrive souvent d'être aussi très excité à l'idée d'être exclus des rencontres (être dans une autre pièce par exemple et de regarder via caméra en circuit fermé).

Comme il est voyeur, lorsqu'il n'est pas présent, l'utilisation d'outils tels que Facetime, la vidéo et les photos sont nécessaires non seulement pour qu'il puisse constater son cocufiage mais aussi lors de ses séances de masturbation pour revivre son état de cocu.

C'est pourquoi, à l'occasion, madame se fait accompagner par une amie complice (qui connaît la situation) lors de 5 à 7 pour qu'elle puisse prendre des images de sa frivolité et me les envoyer par messagerie texte.

Inconsciemment, l’intérêt sexuel que démontrent des hommes envers ma conjointe la rend inestimable à mes yeux.

Socialement parlant, pour la plupart des gens, l’adultère demeure la trahison ultime au sein d’un couple; pas pour l'amateur de cocufiage.

Pour le cocu, rien n’est plus psychologiquement humiliant et dégradant que de perdre l'exclusivité sexuelle de sa conjointe et de se le faire rappeler constamment par elle et beaucoup par le complice.

Mobirise

Échangez des sextos, des messages coquins, partagez des photos sexy et
Sorties au resto et dans des bars

Avec d'autres hommes 

En tant que wannabe cocu je suis extrêmement excité à l'idée que madame ait des échanges coquins avec des hommes par courriels, clavardage et par sextos, surtout en ma présence.

J'adore que des hommes aient accès à des photos coquines de madame pour se masturber.

J'aime recevoir des commentaires (souvent très explicites) des hommes. (voir la section amant-cocu)

Je suis si excité à l'idée que d'autres hommes en apprennent plus sur ses secrets intimes, ses fantasmes...

Et finalement apprendre qu'elle fréquentera ces hommes qui la désirent et qui rêvent de me cocufier augmente ma passion pour elle... de ne plus lui être exclusif me rend encore plus dévoué et soucieux du bien-être et bonheur de ma femme.  

Mobirise